Revenir au site

L'anxiété et l'hypnose thérapeutique

L’anxiété est un vaste sujet qui donne souvent l’impression d’être une boîte « fourre-tout » dans laquelle on peut mettre beaucoup de ressentis, d’états d’être, d’attitudes, de pensées, et bien plus encore. L’anxiété est même considérée par certaines personnes comme le mal du 21ième siècle. Et en ces temps de pandémie on pourra difficilement les contredire. 

L’idée est à la fois de mieux comprendre ce qui se cache derrière le mot « anxiété », en quoi elle est différente du stress, comment elle se met en place, et en quoi l’hypnose est un outil fascinant pour gérer cela. 

 

L’anxiété, c’est quoi au juste ? 

Si on s’en réfère à l’association des médecins psychiatres du Québec, l’anxiété est « une émotion désagréable qui combine des symptômes physiques  (le cœur bat vite et fort, la respiration semble difficile, présence de sueurs, tremblements, étourdissements ou mains moites, corps crispé, muscles tendus) et des pensées anxieuses (inquiétudes, ruminations, obsessions, doutes, craintes).»

 Malgré le côté technique et un peu "anxiogène" de cette définition, il faut tout de même savoir que l’anxiété, à faible dose, nous est fortement utile dans certaines situations pour prévenir de certains dangers par exemple. Les problèmes surviennent lorsque cette anxiété est présente de manière excessive et récurrente dans certaines situations. On peut dans ces cas-là basculer dans ce qu’on appelle les troubles anxieux, comme par exemple les phobies simples, les phobies sociales, le trouble panique, les troubles obsessionnels compulsifs. 

On verra plus bas comment ce basculement se met en place généralement. 

 

Quelles différences entre l’anxiété et le stress ? 

Dans la littérature classique, le stress est généralement décrit comme « un état de tension nerveuse, comme une réaction physique naturelle et normale du cerveau et du corps en lien avec une situation considérée comme dangereuse ou menaçante. » Au travers de cette définition il faut comprendre que le stress est plutôt enclenché dans une situation précise, généralement au présent ou dans un futur très proche et le stress disparaît une fois la situation passée. 

L’anxiété, contrairement au stress, s’installe beaucoup plus dans l’anticipation de situations futures potentielles. L’anxiété peut se mettre en place par exemple pour des évènements qui n’auront pourtant lieu que dans plusieurs semaines. La personne crée alors à l’instant même où elle anticipe la situation future, avec ses pires scénarios, tous ses mécanismes de défense au présent. Elle vit la scène future au présent avec tous les symptômes bien réels. Cela est très comparable à un cauchemar finalement. Par exemple lorsque que vous vous réveillez en sursaut pendant un cauchemar, votre cœur bat très vite, votre corps tremble encore, vous transpirez peut-être. Pour votre inconscient ce rêve était parfaitement réel et il a donc mis en place toutes les défenses en sa possession pour y faire face. Et pourtant, cela n’était pas réel n’est-ce pas ? Oui mais pour votre imagination, pour votre inconscient, tout était bien réel à ce moment précis.   

Pour résumer très simplement, l’anxiété se met en place au présent, avec tous les mécanismes de défense qui vous sont propres, pour une situation future possible dans laquelle vous imaginez les pires scénarios. 

La solution inefficace que vous mettez généralement en place 

L’évitement !  

Les personnes anxieuses sont généralement les meilleures pour créer des scénarios d’évitement, elles deviennent expertes en la matière afin de ne pas être confrontées à la fameuse situation pour laquelle elles ont imaginé le pire… Elles finissent même par se convaincre que leur décision d'évitement était la bonne et unique solution.  

Le problème qui survient systématiquement avec les solutions d’évitement dans le temps, c’est que l’anxiété augmente pour laisser souvent la place à la phobie. En effet, l’inconscient finit par mettre en place de manières quasi inévitables des phobies.  

L’étape ultime à tous ces mécanismes auto-destructeurs si vous ne faites rien est généralement la dépression. 

Comment l’hypnose est efficace avec l’anxiété ? 

L’hypnose permet de plonger à « l’intérieur » de soi avec un regard sincère et objectif. Un peu comme si au fur et à mesure que l’hypnose s’installe en vous, qu'elle se met en place délicatement, tous les masques finissent par tomber les uns après les autres pour laisser la place à un « soi » authentique, sans filtre de la pensée consciente.  Et dans cet état modifié de conscience, il est alors très facile de changer les croyances limitantes que vous aviez mis en place, de faire de nouveaux apprentissages, d’avoir un autre regard sur des situations ou des expériences passés, futures, de mettre en place les mécanismes, les réactions que vous souhaitez vraiment, de ressentir, de visualiser ces véritables changements et finir par les intégrer profondément.    

En réalité la liste de ce que l’on peut faire grâce à l’hypnose est très longue et surtout, elle est propre à chacun et totalement différente d’une séance à l’autre. Chaque personne étant unique, avec son expérience, son éducation, son vécu, son imagination, chaque séance d’hypnose est également unique et personnalisée. Alors n'hésitez pas à tester pour votre bien.

 Au plaisir de vous accompagner en Estrie (proche de Sherbrooke)

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK